Remise de titres

Remise de titres 2017

M. Thierry Michel

D'abord, je souhaiterais remercier Madame Pfeiffer de m'avoir si aimablement invité à prononcer le discours d’aujourd'hui. En qualité de responsable hôtelier, c'est avec beaucoup de plaisir que j’ai accepté cet honneur.

J'aimerais avant tout vous adresser, à vous chers diplômés, mes plus vives félicitations pour ce magnifique défi que vous avez relevé tant pour le Brevet Fédéral de Responsable du secteur Hôtelier-Intendance que l’examen de Technicien/ne en Intendance.

 

Ce que vous avez accompli et réussi, c'est grâce à une profonde motivation et d'énormes efforts, mais aussi d'importants sacrifices.

 

Pour y arriver, vous n’étiez pas tout seul et vous avez certainement pu compter sur le soutien de votre famille ou celui de vos amis en d’autres termes,  de votre réseau ! J’aimerai dire bravo à tous ceux qui ont accompagné ce succès. Ce succès est aussi le vôtre. 1min30

 

PAUSE !

 

Je vais d’abord me présenter

 

Je suis marié et père d’un garçon de 10 ans. J’habite les Alpes Vaudoises, une région que j’affectionne particulièrement.

 

J’ai fini l’école hôtelière en 1997 et j’ai décidé de partir en Angleterre à Londres. J’ai débuté dans un hôtel 4 étoiles comme cuisinier puis à la réception. En l’an 2000, je suis arrivé en Suisse et j’ai travaillé pendant 9 ans dans plusieurs établissements 4 & 5 étoiles dans divers départements. J’ai fini ma carrière hôtelière en tant que directeur d’un hôtel 5 étoiles.

 

Après deux années à la tête de cet hôtel, j’ai décidé de mettre un terme à ma carrière d’hôtelier après quinze ans de service. Je me suis décidé à prendre un nouveau challenge dans le secteur médico-social au sein de la Fondation Beau-Site à Clarens. Depuis 7 ans, je gère la partie hôtelière de l’institution, le service technique, la cuisine de production et je coordonne les nouveaux projets immobiliers. 1 min

 

 

 

 

 

S’affirmer pour réussir.

 

Rassurez-vous, je ne vais pas vous faire un coaching mental sur l’affirmation de soi. Quand je parle de s’affirmer pour réussir c’est pour que vous vous affirmiez dans votre place et plus largement que vous affirmiez la place de l’Hôtellerie et de l’Intendance.

 

S’affirmer, c’est révéler sa valeur !

 

Et vous, Responsable en hôtellerie et intendance et technicien/ne en intendance, vous en avez de la valeur.

 

Notre métier doit être valorisé et grâce à vous il le sera.

 

Il est donc nécessaire que, dans vos premières actions, vous clarifiez votre positionnement. Vous êtes fraichement diplômés, alors quoi, qu’est ce qui bouge, qu’est ce qui change. J’imagine que c’est déjà programmé pour la plupart d’entre vous. Votre supérieur vous a envoyé ici pour une raison. Rappelez-vous que d’un positionnement clair nait un poste clair ! Si votre supérieur sait pourquoi vous avez fait cette formation, vos collègues peut-être pas. Alors vous allez devoir partir en campagne et informer tout à chacun de ce qui change ! Votre diplôme en poche, ce n’est pas fini, c’est maintenant que le travail commence ! Si votre positionnement n’est pas clair ? OSEZ ! Osez aller voir votre supérieur pour clarifier la situation. Vous ne pourrez avancer et faire avancer l’hôtellerie et l’intendance que si les choses sont claires. C’est le début et c’est parfois le plus compliqué. Ne sous-estimezpas cette étape !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Osez, innovez et trompez-vous !

 

Fraichement diplômé, on déborde d’énergie ! Soyez force de proposition ! OSEZ !

 

Innoverne veut pas dire proposer à tout va. Vous devrez faire l’apprentissage difficile du voyage de la théorie à la pratique. Vous devrez analyser vos institutions, chose que vous avez certainement faite durant votre cursus et proposer des solutions adaptées à votre établissement.

 

ET… Vous vous tromperez. C’est de votre capacité à analyser votre échec et à la manière de vous remettre en selle que dépendront vos futurs succès. N’ayez pas peur d’échouer et communiquer… OSEZ parler de vos échecs avec vos pairs, vos supérieurs et avec tous vos collègues. Votre réseau sera votre meilleur allié pour réussir vos projets.

 

Soit ! Vous vous êtes trompé mais vous n’êtes pas faux !

Avec ce diplôme, vous représentez dorénavant l’hôtellerie et l’intendance.

Vous avez donc deux responsabilités à mon sens : l’exemplarité et l’humilité.

En tout temps, vous devrez être exemplaire.

En tout temps, vous devrez être humble.

Un diplôme ne fait pas tout. Il reconnait vos connaissances et vos compétences à un moment donné.

C’est par votre exemplarité au travail que vous allez convaincre vos collègues de l’importance de l’Hôtellerie et de l’Intendance. C’est par votre humilité que vous allez tisser des liens et que votre réseau va devenir plus fort, plus grand et surtout plus coopératif.

Et en dernier lieu, OSEZ le bon sens. Tout n’est pas donné dans un tableau Excel, tout n’est pas dans une évaluation ou dans une procédure. Apprenez à écouter votre intuition et les gens du terrain. Ne vous enfermez pas dans un bureau mais soyez toujours au contact.

L’exemplarité est pour moi un moteur essentiel pour faire la promotion de notre métier et ce spécialement pour la relève. Vous êtes diplômés et fiers de l’être. Votre rôle est de former la relève. Les bonnes pratiques que vous avez apprises doivent se transmettre. La formation de la relève est une chose essentielle et vous êtes un rouage important de ce processus.

 

 

 

Osez Encore !

 

Diplôme en poche, poste clairement défini, attitude exemplaire et humble, vous êtes en place.

 

Toutefois, comme un joueur d'échecs, il faut déjà penser au coup suivant.

Je vais vous relater ce que m’a transmis une collègue infirmière lors d’un audit dans un EMS. « Le résident n’en a rien à faire si je lui donne un bon médicament, il n’en a rien à faire si je lui fais un bon pansement. Cela n’influence que peu sa satisfaction. Mais un bon repas, du linge bien plié, une chambre propre et rangée comme il le souhaite ça, ça influence sa satisfaction ! C’est pour cela que votre métier à tant d’importance »

 

On le voit notre métier donne ou non de la satisfaction. Encore faut-il savoir à qui il le donne ? Qui sont nos clients ? Quelle prestation fournit-on ? Comment mesure-t-on cette satisfaction ?

 

Je n’ai pas prétention à répondre à cette question car elle est propre à chacun et qu’il faut un peu plus de temps pour y répondre. J’aimerais toutefois vous donner deux ou trois pistes. Pour moi, les clients sont aussi nombreux et variés que les clients directs tels que les résidents d’EMS. Il y a aussi les familles, les intervenants comme les médecins ou les pasteurs, les fournisseurs et n’oubliez pas le personnel. Le personnel est un client important qu’il faut considérer comme tel sans excès mais avec la reconnaissance adéquate. Bien qualifierces clients, c’est un premier pas important.

 

Avant chaque projet ou nouvelle action, posez-vous cette question : Comment cela va-t-il influencer le client ? Quel va être la plus-value pour mon client ? C’est une question simple mais qui pourrait remettre en question nombre de vos actions. Il s’agit de mettre du sens dans vos actions. Donner du sens est quelque chose de précieux. Cela renforce la détermination et la motivation d’une personne. Vous êtes donc responsable de comprendre ce que vous faites. OSEZ poser des questions. Vous êtes également responsable de donner du sens aux tâches que vous attribuez à vos collègues. OSEZ expliquer clairement vos attentes !

 

Enfin mesurer la satisfaction, c’est rester en contact avec le client. Ne projetez pas ce que vous souhaitez mais tentez plutôt de comprendre votre client et proposez lui ce qui lui convient.

Voilà des questionnements qui devraient vous permettre de vous affirmer pour réussir.

 

Le dernier point que j’aimerais aborder avec vous s’intitule :

Se fondre dans l’interdisciplinarité sans perdre son métier.

 

L’interdisciplinarité est un terme à la mode mais que veut-il dire ? Selon Wikipedia c’est l'art de faire travailler ensemble des personnes ou des équipes issues de diverses disciplines scientifiques. En d’autres termes, de mettre différents métiers ensemble pour fournir une prestation. Certains parlent de pluridisciplinarité voir de multidisciplinarité… Bien des mots pour un concept parfois occulte que certains considèrent tout simplement comme de la polyvalence.

 

Pour moi l’interdisciplinarité est d’abord le fait de spécialistes. Des spécialistes dans leur métier qui mettent en commun leur connaissance pour délivrer une prestation. Ce n’est donc pas de la polyvalence qui demande simplement à tout le monde de faire tout sans conscience du métier de chacun.

 

C’est pourquoi vous devez vous affirmer, révéler votre valeur pour qu’au cours d’action interdisciplinaire vous puissiez apporter votre contribution. C’est en qualité de spécialiste que vous devez apparaitre.

 

L’interdisciplinarité va vous demander une autre qualité : c’est l’art du compromis. Un compromis c’est l’analyse de toutes les positions y compris la vôtre et le respect des intérêts des uns et des autres.

 

Vous l’aurez compris, l’interdisciplinarité c’est l’échange, le frottement parfois mais toujours l’enrichissement. Vous ne perdrez pas votre métier en travaillant en interdisciplinarité si vous est un spécialiste dans votre domaine et qu’encore une fois vous faites preuve d’humilité et d’exemplarité.

 

 

Voilà, j’en ai finis. J’ai ouvert un certain nombre de points. Ne les prenez pas pour des conseils ou des lignes à suivre. Il s’agit simplement là de vous interpeller. J’espère que nous aurons l’occasion de poursuivre ces questionnements lors de l’apéritif et je suis sûr que nous nous croiserons de nouveau au travers de l’AVDEMS, de l’AMEFI ou de tout autre réseau.

 

Un grand merci pour votre écoute et encore félicitations.

k-P1050064 - copie.jpg
k-P1050075 - copie.jpg
k-P1050072 - copie.jpg
k-P1050067 - copie.jpg
k-P1050084 - copie.jpg
k-P1050083 - copie.jpg
k-P1050085 - copie.jpg
k-P1050086 - copie.jpg
k-P1050094 - copie.jpg
k-P1050077 - copie.jpg
k-P1050088 - copie.jpg
k-P1050087 - copie.jpg
k-P1050090 - copie.jpg
k-P1050091 - copie.jpg
k-P1050095 - copie.jpg
k-P1050096 - copie.jpg
k-P1050097 - copie.jpg

diese Personen haben bestanden:

Nom Prenom

Nom Prenom

Nom Prenom

Nom Prenom

Nom Prenom

Nom Prenom

Secrétariat d’examen
Regula Pfeifer
Av. Glayre 15
1004 Lausanne

Prüfungssekretariat
Helene Karrer-Davaz
Tödistrasse 3
8305 Wallisellen

Segretariato d’esame
Madeleine D’Aloia
Casella postale 1033
6850 Mendrisio

Présidente de la commission AQ
Helena Adams
Stutzstrasse 5
3114 Wichtrach/BE

© 2018 Examen Schweiz